Mostar : l’oeil des lynx

Pourquoi passer deux fois au même endroit dans une ville comme Mostar, ravagée par les conflits bosnio-croates il y a 15 ans…?

Ce deuxième tour nous a arrêtés sur trois points. Amis les lynx, ouvrez les yeux.

No comment.

Quand les bâtiments administratifs, ponts et voies publiques sont reconstruites a grands coups d aides européennes, les maisons individuelles, elles, mettent plus de temps a se reconstruire. Sur l’ ancienne ligne de front de Mostar, coté rivière, on trouve ça : a droite, une fenêtre décorée d autocollants Winnie l Ourson, et a gauche, ce qui reste de 1994. On reste colles a cette image qui nous glace.

Une vieille dame nous interpelle a cet endroit. Elle a reconnu notre accent français du sud ouest. Zeneida est  bosniaque, elle est partie a Montpellier avec son fils (en 1993). Elle revient ici 16 ans apres. « Vous voyez, il reste des traces (nous dit elle en français), mais heureusement que ça change. Mon fils s est marié avec une croate !  »

« L’ amour n’a pas de frontières! » Zeneida


Plus loin sur la ligne de front, les arbres, qui ont pris les places au snipers d’antan, ont trouve la solution pour se reconstruire !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s