Incredible India : instants choisis (en N&B)

Pour continuer sur la lignée de moments choisis, un nouvel article, en noir et blanc cette fois ci.

Parmi les femmes les plus âgées du village, elle descend tous les jours au marché, ici pour vendre des épinards. Accompagnée de sa vache qu’elle ne quitte pas évidemment 🙂
Premiers tours de roues à moto, première pause, sur l’une des seules lignes droites de notre périple
En demandant le chemin, nous tombons sur ce paysan ladakhi. Rencontre.
L’efficacité au Ladakh
Arrivée à Manali, dans une rue animée où la cuisine est ouverte. Ambiance.
En prenant le thé chez une famille qui a la vue sur la route.
Moment spécial au temple du Lac Prashar, tenant sur sa structure en bois décoré.
« Avoid Mandi on October 18th, the prime minister is coming in town! »
Les bouchons du matin en allant au travail, à Jeori
Après une crevaison. Hospitalité indienne.
Singe perché! »
Après une crevaison, la suite.

Montenegro en stop

Les bonnes joies de l Europe : les gens qui téléphonent, les voitures qui roulent la ou il faut rouler, les bus qui partent a l heure…On retrouve notre continent après 5 mois de voyage en Asie et au Moyen Orient. Retour à nos bonnes vieilles habitudes…avec la sauce des balkans bien sur !!!

Nous arrivons en Croatie par la petite porte. Dubrovnik, terre de croisadiers, terre de touristes, ne nous fait même pas peur !!!! De Podgorica, ex-Titograd, nous nous lançons sur les routes remplies de voitures avec un chauffeur mais zero passagers… Dommage que le co-voiturage ne soit pas si développe ici… On doit se mettre dans des situations originales pour arriver a se faire embarquer… Le beau temps est de la partie, alors ce n est pas la peine de râler!

Miloch nous embarque a la sortie de Cejtine, direction la cote adriatique Budva !!!

Il faut parfois continuer en marchant…argh le moyen orient nous manque.. Mais les paysages sont splendides.


on the road again

On se rapproche de la frontière croate, avec un panorama monténégrin qui nous dit : Go back soon !


Au lieu d aller a Kotor, les deux jeunes qui nous ont pris en stop vont nous faire monter sur le ferry : ) !!!

Vive le hitch boat hiking !!!


On dit au revoir au Montenegro avec ces montagnes…

La frontière croate n est pas très loin, mais il est 16h30 et la nuit tombe. Dur de faire du stop dans la nuit a 4 kilomètres d une frontière européenne. Après une histoire de poulets qui tourne au vinaigre, on rencontre un croate de 72 ans qui finit par nous embarquer … jusqu a chez lui. On passe la soirée chez lui, il nous raconte sa vie (de ouf ! a suivre….). On est en Croatie

Experiment Australie : Ferme Number 5, Corella Station la ferme infinie.

Number 5 : Corella Station

Guilhem 12 Septembre 2007

– Premier Jour –

La famille vit a Corella, mais possède des troupeaux dans les 6 propriétés voisines. Au total, 400.000 hectares sont laissées aux quelques 35000 vaches de type Brahman et Charolais.

Premier jour. Rencontre de la famille entière, les autres jackaroos, les enfants. On est une vingtaine a travailler dans les yards. Les 700 vaches d’aujourd’hui vont être séparées selon l’age, les nouveaux nés vont être marqués. Je sors mon appareil photo deux minutes pour capturer le spectacle qui sera mon quotidien désormais…

Le road train s’approche du yard.

Branding :  Marquage des nouveaux nés. Anthony m adit : « Demain tu vas le faire ». Merci de m avoir prévenu.

Sortie du troupeau en fin de journée. Ceux qui semblent ne pas faire grand choses, comptent. Et c´est un vrai boulot. Perso j en ai comptés 350. Les autres ont tous trouvé 518… Pas mal pour un premier jour.

Dernier effort de la journée : dans la poussière, emmener les dernières vaches dans le yard suivant…

                                                                     – Branding –

Branding : Marquer les bêtes (mais aussi castrer, découper les cornes, taguer l oreille, checkup, du tout en un quoi)

A 4 sur le taureau, 30 secondes pour castrer, marquer, découper les cornes, taguer l oreille. La je tiens bien fort la jambe arrière droite du taurillon. Si tu lâches, la jambe va direct dans la figure de celui qui castre. En gros t as pas intérêt a lâcher.

Hot !

Castré :ok    /     Marqué : ok    /  Tagué : ok  /  il ne reste plus qu a lui raccourcir les cornes.

– Quotidien d´enfer –

Donner a boire aux vaches orphelines le matin, prendre le petit déjeuner avec la famille, se retrouver tous ensemble dans le paddock ou le yard, rassembler les troupeaux, faire passer les vaches dans le yard suivant, les marquer au fer chaud, castrer les bébé taureaux, leur mettre l’étiquette sur l’oreille…Tel est mon quotidien en ce moment. Le travail ressemble souvent a un jeu ici, dans le yard plein de poussière, ou une vache affolée est toujours prête a charger le premier venu.

Watch out ! Les vaches sont folles,elles te chargent, c´est drôle. Histoire de bien rigoler avec les jackaroos.

Un peu de douceur dans ce monde de brutes. Les vaches orphelines sont les seules a bien vouloir nous suivre…. Elle ne te lâche plus après.

Julion, un autre jackaroo, nourrit les orphelins. Shrek & Fiona…

Ces deux chèvres ont failli se faire écraser par le pick up de David.

Jeu de force

Mustering & Drafting

Mustering : Rassembler les troupeaux
Drafting : Classer les bêtes dans le yard
… et plein de techniques qui vont avec ces formes de  travail.

                            Mustering________________

1. Localiser les bêtes avec l hélicoptère

Le paddock s étale sur quelques centaines d hectares aujourd’hui. L’ hélicoptère est alors indispensable pour localiser les bêtes.

Un tour en hélicoptère pour rassembler les troupeaux. C est pas du tourisme, t as l estomac en vrac au bout de 2 heures de vol, après des accé-décelerations, des coups de « volants », des rase motte. Tu dois suivre les bêtes et avoir l œil partout. Tu te concentres bien sur la gauche, le pilote s occupe de la droite.

Depuis l helico…

.

Premieres vaches trouvees

2. Envoyer les cavaliers/motards a leur rencontre et les rassembler tranquillement

Tranquilles les bêtes.

                            Drafting________________

Les bêtes rentrent une par une dans le centre du yard, pour ensuite se diriger vers la seule porte ouverte. On les sépare ainsi  selon qu’ elles sont marquées ou non.

                         Y a de l ambiance dans le yard! Deux minutes d attente avant de passer le sale moment….

Branded or clean skin …