ExpeStudies Parties 1, 2 et 3

ExpeStudies 2008

fullsizerender3

🇪🇸 Descubriendo América del Norte con dos experiencias distintas, Gaela en Canadá por una práctica profesional en invierno, y Memo en Guadalajara México para estudiar. Como las mariposas monarcas, que migran entre esos dos países cada año, vamos también a juntarnos al principio del viaje y al fin para conocer juntos los dos países.

🇬🇧Both destinations are known to be start and end points for the migration of Monarcas Butterflies. Birthplace of the Tequila on one side, French speaking side of Canada on the other one. 2 students, one at Guadalajara, Mexico, the other one at Montreal, Quebec, for a simultaneous experience, with the target to discover both countries together then ! To know more, Check out the categories Mexico, Guatemala and Canada.
🇫🇷 Les 2 destinations sont connues pour être le point de départ et d’arrivée des papillons monarques, qui parcourent des milliers de kilomètres dans leur migration annuelle.

Les terres de la Tequila d’un coté, les terres francophones du Canada de l’autre.

2 étudiants, l’un à Guadalajara, deuxième ville du Mexique, l’autre à Montréal pour un stage, 2 expériences simultanées de voyage; avec bien sur des retrouvailles pour découvrir les deux pays ensemble !

Pour en savoir plus, expérimentez les rubriques Mexique, Guatemala et Canada ! et également :

ExpeStudies Part 1 : Mexico & Guatemala en stop et en bus ensemble

ExpeStudies Part 2 : 1 gars au Mexique, 1 fille au Canada

ExpeStudies Part 3 : Expériences en parallèle, et…!

ExpeStudies Partie 1 : Mexico Guatemala Ensemble

MeXico GuaTemAla !!!!

Décider où aller au jour le jour.
La boussole pointe au Sud, c´est tout.
On s´imprègne de chaque rencontre et on le vit à fond…. ¡Viajando a la brava!


Viajando a la brava y decidir a donde vamos cada dia, con las encuentras con la gente ¡ Bienvenidos en este sitio donde 2 jovenes estudiantes van a compartir sus diarios de viaje. Desde Guadalajara hasta San Pedro, desde México hasta Guatemala, y pasando por Oaxaca, San Cristobal, la selva lacandona, Semuc Champey… En camión, en ride, a pie, en cayuco, ….. Y encontrando mucha gente que nos guió en el camino. Buen Viaje !

« Vive hoy como si deberias morir mañana
Aprende como si tu deberias vivir por siempre. »

Viajando a la brava : To travel day to day, with no plan. Just enjoying what the people share and go on our way. 2 months for that trip. Welcome on the blog site of 2 young travellers who are going to share with you their adventure from Mexico to Guatemala, from Guadalajara to San Pedro, from volcanoes to sea, ans from deserts to jungle …. Have a good trip !!

« Live as if you had to die tomorrow
Learn as if you had to live forever. »

Bienvenue sur le blog de 2 serial voyageurs qui souhaitent vous faire partager leur carnet de route! Du Mexique au Guatemala, de Guadalajara au Lac Atitlan en passant par Oaxaca, San Cristobal de las Casas et villages indiens lacandons. En bus, en stop, en canoë, à pied… Et en rencontres surtout !
Pourtant, le trajet n´était pas prévu d´avance. Qui aurait pensé qu´on allait se retrouver au Guatemala sur un coup de gueule avec un taxi ? Qui nous aurait amené dans un village zapatiste? … ou dans une tribu d´indiens lacandons si on n’avait pas rencontré ces gens sur notre chemin qui nous l´ont conseillé, et à qui on a dit « Vamos ! » Carnet de voyage 2008, écrit par G&G

Initiatique : Vivre l’expérience Mexico Guatemala

Plonger dans la culture cumbia tequila salsa dès les premiers instants GUADALAJARA | Rencontrer les indiens de la jungle lacandone NAHA | Entrer dans un village rebelle zapatiste OVENTIC | Passer la frontière aec les canoes de la drogue RIO USUMACINTA | Effleurer les coulées de laves d’un volcan actif PACAYA | Ramener un âne perdu à son rancho YAVESIA | Relier les 7 villages zapotèques Mancomunados à pied SIERRA DE OAXACA | S’embarquer dans les tempêtes en canoe au milieu d’un lac mythique LAGO ATITLAN | Passer la soirée avec un pêcheur passionné PUERTO ANGEL | Poser les genoux sur les épines de pins de l’église SAN JUAN CHAMULA | Parcourir 600 km en stop d’une traite OAXACA| Prendre le meilleur bain naturel de sa vie HIERVE EL AGUA | Parler zapotèque TEHUANTEPEC | S’engouffrer dans une rivère souterraine KAN’BA | Avoir le souffle coupé SEMUC CHAMPEY | Dormir dans la jungle LANQUIN | Chasser des yeux singes, coatis, toucans et iguanes TIKAL | S’engueuler avec un taxi et changer notre itinéraire CARRETERA FRONTERIZA |  Monter au dessus de l’écrin de jungle pour découvrir les forêts du Guatemala YAXCHILAN | Tomber amoureux d’un tableau Vista de pajaro SAN PEDRO ATITLAN | Parcourir une ville secouée par les volcans ANTIGUA | Passer la frontière Mexique Guatemala dans le coffre d’un pick up CIUDAD CUHAUTEMOC | Traverser les mangroves grouillant de crocodiles CHACAHUA | ….

ExpeStudies Partie 3 : Voyages en parallèle, puis ………..

…. puis les chemins se retrouvent ! Pour vivre, partager et découvrir encore et encore !

Apres un semestre a 11000 kilomètres de distance et une bonne quarantaine de degrés d’écart, c’est le gros choc (thermique, spatio temporel, ;;;!!!!) !!!! Pas une minute à perdre ! On va se donner à fond TOGETHEEEEEER !!!!!!

`

`

24 premieres heures ensemble, et premier trip « a la mexicanaaaaa style !!!  » : Sauter dans un bus pour nous amener a 3h de Montreal, se perdre dans la ville, passer en un jour plus de temps dehors qu un quebecois en une semaine (moins 28 degrés !!!), passer la soirée en couchsurfing avec deux quebecois et deux americains…!!!

Article #2 : Expedition in Quebec

A peine levés, on saute dans le pick up de Pierre-Paul. Il nous emmène sur l’île d’Orléans. Ici, on a deux expériences à vivre au taquet.

Expédition dans les plaines et les forêts pendant une demi journée avec Fred. Il a son traîneau, on a le notre et 6 huskis attelés pour chacun. Fred nous enseigne la conduite du traîneau : faire accélérer les chiens, négocier les virages, négocier les bosses, freiner…  Au début, Noel, White, Neige, Torr et les autres sont sur excités; Ils narguent leur potes qui vont devoir rester ici. Et ils sont surmotivés. Ils commencent à tirer comme des malades. C’ est normal, c’ est l ‘émotion du premier quart d’ heure. Il va falloir tenir une demi journée comme ça les toutous ! On a besoin de s’ arrêter fréquemment, pour qu’ils prennent le temps de respirer et de repartir de plus belle. On sent la force quand même. Et puis ce n’ est pas mécanique; c’est vivant ce moyen de transport. Dans la forêt on rencontre des traces de chevreuils et de cervidés. La neige qui tombe de plus belle ne les a pas encore entièrement cachés, et on devine qu’ils sont passés il n’ y  a pas si longtemps.

Bill et Torr sont fatigués, on va les échanger avec deux chiens du traîneau de Fred. On prend un chien chacun par le harnais pour l’ accrocher à l’ autre traîneau. Ca redonne de l’ énergie à toute la meute. fred nous avertit sur une difficulté du parcours : un virage en descente à plus de 90 degrés. Il faudra que le pilote sorte ses pieds des patins du traîneau, coure sur deux mètres puis se remette sur le traîneau en se penchant dans le virage; Guigui tient les rennes, on s’ approche vite. Le traîneau monte dans l intérieur du virage, on n’ est que sur un patin ! Et on rectifie la trajectoire nickel. Good team work !!!

On sort de la forêt pour trouver des grandes plaines blanches de neige. On échange les postes. Je passe pilote et ça commence bien : on se traîne dans un mètre de neige vierge, les chiens y vont à fond malgré tout. En revenant les chiens font un caprice, nous on veut aller à droite. Eux veulent aller à gauche. Y a pas moyen là. Je prends les harnais de White et de Neige, en tête de meute, pour les emmener dans la bonne direction. Non mais ! C’ est un vrai sport d’ équipe, entre les consignes de pilotage, nos moteurs vivants et les encouragements à chaque instant. Expérience très forte, vivante !!

Gaia

Article #3 : G&G (3) : EXPedition in Quebec

Avant que la nuit tombe, on va démarrer les Ski Doo (Motos Neiges) et se lâcher dans la neige !! La machine, c’ est une Bombardier (évidemment!) 500 cc 2 temps qui envoie du feu quand on appuie sur la gachette. Premiers instants, premières grosses sensations au guidon, autant le pilote que la passagère (qui en plus fait son baptême de moto waoouh Gaiaaaaaaa !!).

On commence sur les pistes puis on va dans la poudreuse, neige vierge. Se rayer un chemin entre les pins.. Gaia veut piloter, on échange. Oh oui sensations fortes c’est sûr. On va pas y aller tout doux là ! Elle est aussi folle. Petite ligne droite sur piste, je jette un coup d oeil sur son cadran : 70 kmh. Une bosse : jump garanti Gaia tu gères ! On en profite à fond. Sur la plaine on plante les Skidoos dans un mètre de poudreuse. Remarque j ai fait mieux, on s était coincés dans un arbre juste avant avec moi ! Mathieu nous fait passer par des endroits techniques, puis rapides, puis poudreuse sentiers, plaines forêts on a droit à tout on se régale. Quand je reprend les commandes j’ai aussi une bosse à prendre. On saute !

Article #4 : G&G(4) Une journee a Montreal.
Prendre le bus 141 pour aller jusqu a Pie IX, pres du Stade Olympique. Dehors il neige ou il gèle, peu importe le soleil rayonne de bon matin.

Et puis le soir, après le taff, aller patiner en plein air sur les rives du Vieux Port, sous le regard des gratte ciels modernes et vieux monuments. On est à deux pas du fleuve, des monuments. Oui il n’ y avait pas de quoi mettre un toit sur cette patinoire féérique! En plein air total. Le soir, la sono est branchée et les spotlights colorent la glace et les lames de nos patins.

Jean nous montre la ville de nuit c’est magnifique. On se fend la gueule jusqu a minuit dans le Starbucks du coin. Le chocolat avec la chantilly et le caramel ça passe trop bien après une soirée en patins. Jean a un accent à couper au couteau c’ est excellent et il est adorable. « Le meilleur voyage, ce sera toujours le prochain ! 😉 »

Article 5 : G&G (5) : Juniors de Montreal – Rimouski

Le hockey est le sport-fierté des Canadiens, et les soirées montréalaises sont rythmées par les matchs entre les équipes mythiques : Canadiens de Montreal, Caroline, Toronto ….

Ce soir, les Canadiens jouent ! Et les Juniors aussi !!! Et nous on va aller encourager les futurs pros !!!

Juniors de Montreal – Oceanics de Rimouski !!!
On prend le metro direction Auditorium de Verdun. Dans le metro bondé, les montrealais sont aux couleurs de leur equipe. On arrive un peu avant le debut du match. La salle est remplie de supporters!
Pam ! Pam ! PAM ! Les Juniors entrainent leur precieux gardien, et quelques palets (ou encore : rondelles; disques, palettes) perdus ou bien déviés, viennent s’esclaffer contre le mur de plexiglass qui sépare l’arène des tribunes.

Le show a déja commencé! Y a la musique, l’ entrainement, les gosses qui courent partout, les poutines qui descendent dans les gosiers. Mr Peanut lance de la bouffe et des t shirt (Guigui en a chopé un yes !!!! accordé avec celui de Gaela en plus !! ). Un dernier passage de la niveleuse sur la glace et les lumières s’éteignent !! Place au match, aux shoots, aux bastons et au GAME !!!!!!!

D’entrée, c’est incroyable. Les Juniors sont sur motivés, ils ont plein d’énergie. Pas un temps mort, ca va dans tous les sens!! (Jean nous l avait bien dit : Si vous voulez avoir une formidable experience de hockey; c est les Juniors qu il faut aller voir !!! Ca loupe pas;) Ca bastonne d’entrée, un peu comme au rugby héhé finalement on a pas mal de points en communs avec ces caribous !Du jeu, du jeu, toujours du jeu. Le public est au taquet, on prend plaisir à encourager nos juniors de Montréal avec nos voisins de tribunes.

Le Game te tient en haleine jusqu au bout. Ca tombe bien, le public a plein d’ énergie et les Juniors sont infatigables. Ca va très vite. Essaie de suivre le palet des yeux héhé.

Quel bonheur de voir ces jeunes de 18 ans se donner. Dans quelques années, ils auront leur nom sur la liste des plus grandes équipes du monde !!

Notre équipe de Juniors de Montréal


Duel de remise en jeu


4 – 2    Quelle belle Game !!!!!!

On suit la foule  qui a jusqu’au métro. Les enfants crient de joie, les sourires se lisent sur chaque lèvre. Le retour à la maison est digne d’un retour de match glorieux des stadistes a Toulouse !!! Et en plus, les Canadiens de Montreal ont aussi gagné 4 a 1 !!!

 Memo

Article #6 : G&G (6) : La Binerie de Mont-Royal et restos

Repas de midi dans le resto du livre+film de Yves Beauchemin. L’action se deroule principalement dans ce resto de quartier populaire.

Notre action a nous, ca sera y manger ! Avec Luc.

On est tous assis comme devant un bar, le resto est tuot petit, et plein de gens. Tous les plats sont ecrits a la main sur cette vieille ardoise. On la parcourt pour se prendre une assiette quebecoise, un the, ainsi qu’ un pouding chomeur. Et comme dit la pancarte, toute la nourriture est garantie  »sans preservatifs » !

L’ambiance est super sympa et la nourriture tres (tres) riche !

Et on remettra même ça le soir avec cette fois ci toute l’équipe de travail de l’entreprise dans laquelle j’ai fais mon stage. A l’Académie de Montreal, restaurant italien français. Soirées fous rires et bonne bouffe comme on aime !

Article #7 : G&G (7) : Montreal trip

Nous grimpons à la Tour de Montreal, la plus haute tour inclinée du monde. Déjà depuis le funiculaire, la ville nous offre une vue superbe, qui ne va cesser de reculer l’horizon. Y aller le soir, c’est aussi l’occasion de découvrir la ville dans son coucher de soleil.


Quand on revient toucher le sol de la Terre, il fait nuit noire. Mais on se renvolerait presque !

Canada-Mexique : 2 pays, une double expérience… et l’odyssée des papillons monarques

 

2 pays, 2 expériences ……. avant de se retrouver pour partager et découvrir plus encore !

1 gars en échange universitaire au Mexique.
1 fille en stage de fins d´études au Canada. La vingtaine, sur un autre continent.
Serial voyageurs pour découvrir, vivre à fond et partager l´expérience !!!

[ Compte rendu de 2 voyages, en parallèle… ]

Comme papi a dit : » »Ahhhhh, faites des études,
ça vous mènera loin ! » (merci papi)

Bon voyage !

Mais comment ne pas faire le lien entre ce double voyage et la migration des papillons ?

L´odyssée des papillons

Du Québec au Mexique, du Mexique au Québec…. c´est  aussi l´odyssée des Mariposas Monarcas, ces papillons intrépides qui effectuent chaque année une migration record.

pexels-photo-357189.jpeg

Dans les jours de l’automne, plus de 100 millions de papillons de l’Amérique du Nord et du Québec sont attirés comme des aimants vers quelques forêts isolées dans les vallées montagneuses au centre du Mexique, où ils viennent passer l’hiver. Ils arrivent  dans les hautes montagnes de l’est de l’Etat du Michoacán vers la mi-novembre, après un voyage de plus de deux mois. Une migration record, une odyssée encore remplie de mystères.

Expemundo Mariposas Canada Mexique papillons butterflies photo
Les points de départ et d’arrivée de cette longue migration sont connus, mais on ignore toujours comment le monarque se rend d’un point à l’autre. Comment s’oriente-il ? Comment transmet-il l’information et le « plan de vol  » d’une génération à l’autre ?
Expemundo Mariposas Canada Mexique papillons butterflies map2
Arrivés une fois au Sud, ils volent ensemble pendant leur parade amoureuse et d’épuisement se laissent tomber sur le sol, puis après de longues minutes le mâle prend le corps de la femelle et l’emmène dans un lieu sûr pour assurer la fécondation et ainsi perpétuer l’espèce. Les forêts entières frémissant dans l’air calme des montagnes offrent un spectacle à couper le souffle. Ils sont souvent plusieurs millions qui couvent le sol et forment un tapis magique multicolore, aussi bien frémissant que flamboyant.

Le symbole du papillon

Dans les civilisations amérindiennes, le papillon est le symbole de la métamorphose, du changement. Il nous enseigne qu’il faut laisser nos désirs se réaliser, de changer nos vies, de créer de nouvelles situations pour améliorer notre quotidien.

ExpeStudies Partie 2 : (1 gars) Mon Mexique – Carnets d’un échange universitaire

             Un gars 

          …En échange universitaire au Mexique ( ITESO

Guadalajara )
Le Mexique, c´est avant tout l´opportunité de réaliser ma thèse de fin d´études dans un environnement différent et proche de mes aspirations (compléter la formation d’ingénieur généraliste avec une expérience économique et stratégique sur les entreprises d’un milieu différent ). Pendant un semestre, mon université ce sera l´ITESO de Guadalajara, un campus de 10.000 étudiants, avec pas mal d´intercambios du monde (échanges universitaires) bien sympas et des étudiants mexicains de toutes carrières bien sympas aussi. C´est un campus avec des arbres,  terrains de sport, jardins, cinéma plein air, et tout le tsouin tsouin… Le travail, c´est du lundi au vendredi, et il y en a, et ca se déroule comme ca :
– réaliser un projet de terrain : consulting en développement d´entreprise en difficulté au sein d´une équipe pluridisciplinaire. Avec Edna (ingé alim), Juan Pablo (adminstration financière), on va faire un audit diagnostic de la boite, analyser leurs forces et faiblesses, étudier le marché puis trouver des opportunités de croissance.
– réaliser un projet de développement en interne : ce semestre il s´agira de créer une boite à outils du consultant : pour aider les étudiants à diagnostiquer l´entreprise. Il s´agit d´un programme, équipé d´une base de données,  implanté dans la plateforme de l´école afin de proposer des améliorations en adéquation avec la situation de l´entreprise

  • suivre un cours : pour être considéré comme étudiant (avec les crédits, la carte étudiant, le compte internet étouétou ). Conduite du changement dans les organisations.

                              > Working hard session in the campus…

C´est aussi l´occasion de bosser avec plein de profils différents (financiers, design, RH, chimie, admin d entreprises…. ). L´ambiance est vraiment sympa dans l´université c´est cool, et on est assez libres dans les initiatives. Voila en gros ce qui m´attend ici. Et pour le reste, c est que du bonheur aussi !!
           La ville, ma ville !

Guadalajara c´est la deuxième ville du Mexique en taille avec 6 millions d´habitants, et la première ville du Mexique « mexicaine » : tequila, mariachi, charreadas, tout ca ca vient d´ici! Elle est à base étudiante et d´un autre point de vue, est considérée comme la Silicon Valley du Mexique (avec des entreprises comme HP, IBM, Danone, Continental, Nestlé, Caterpillar, ….). Au fait je le dis de suite, des mexicains types avec la moustache le sombrero sur le dos d´un âne il y en a pas beaucoup… Ah ces préjugés alors ! Remarque c´est réciproque : ici, les francais ont la réputation de puer et de pas se laver. Tu verrais la tête qu´ils font quand tu leur dis : « Oui, ca fait deux semaines que je n´ai pas pris de bain…  » Ils te croient tu peux le leur faire gober 😉 ! La vie ici, c´est tranquille.

            Le squatt, the squatt !

Il est près de l´univeristé, à Zapopan, au sud ouest de GDL ( GDL = Guadalajara ) Voilà j habite au dessus d´un garage et en dessous des propriétaires dans une maison sans clé sans code et toujours remplie de gens. Les colocs viennent de tous les coins du Mexique : Zacatecas, Ocotlan, Distrito Federal, … avec les colocs et les fils de la famille ca fait déja 11 dans la baraque. Rajoute les 4 toutous et le chat. En faisant quelques réparations, j´arrive à me trouver gratos un portable yeah (un 3310 pourri dédicasse à Jonas qui le kiffe bien ), un ordi aussi pourri avec internet vitesse modem, ET una (mi, my, MA, the,)………… bicicleta (dedicasse a tous les pinche pendejos qui me sont passes a deux centimetres de la roue)  !!

                              > Annif de Alejandro (Mamacita) avec les compas on le fête avec un mois et demi de retard peu importe y a  un gateau et la guitare !

Se bouger en ville.

N empeche que la bici, je m en sers tous les jours et c est un plaisir indicible de depasser toutes les voitures le soir dans les heures de pointe !!!! Je me prends des Transvales en debut de semestre, 20 ca suffit c est pas systematique. Sinon j ai plein de potes qui prennent un ou deux bus pour venir donc ca vaut le coup (ca vaut deux pesos et demi l unite). Bon comme il y a des fois ou je vais direct a l entreprise, et que je ne m y ramene pas en velo (Lomas de Polanco ca craint un peu a ce qu il parait ), je m organise en freestyle pour laisser le laisser a l ecole quand j en ai besoin pour revenir. En gros ca veut dire : auto stooop !C est l un de mes mots favoris, depuis notre trip Mexico Guatemala avec Gaela : ride ou aventon.

Et tu vis en dix minutes une experience fabuleuse. J ai eu droit a la mamie qui adore Paris ca lui rappelle sa lune de miel, le communiste pas content de la politique actuelle, le macho pas drole qui me sort une blague sur les francais (Les francois de la sensualite… Mouaaaaaaarf !), les jeunes fresas avec un pack de Corona a se taper dans le trajet (de 4 kilometres), mais aussi parfois des trucs de ouf du genre la Camaro de 1979 tunee a bloc ou la maman qui attend sa fille (qui en fait est modelo). AAyyyyyy viva el ride !!!!!! Dans tous les cas se deplacer ici c est pas un probleme, je plains juste ceux qui sont obliges de se taper les bouchons de la rocade et de l´avenida  Lopez Mateos a longueur de journee en voiture aiiie !


Le sport
Le foot, c´est la base, le basket, c´est la deuxième base. Il y a un petit club de rugby aussi. Bon, pas de raquette, pas de patins, pas d´équipement. Pour ce qui est du sport, on va faire avec les bases : courir et nager ! (puis escalade). Avec la bicyclette aussi il y a moyen de se bouger.

Les premiers dimanches c´est entraînement pour le medio-marathon de Guadalajara avec Fernando et Reynaldo. On court sur la Via recreativa de Zapopan, (routes fermées aux bagnoles le dimanche). La via le dimanche c´est cool. Puis à l´Iteso, je me fais la Carrera del Lobo le jour de l´ITESO : 500 sur la ligne de départ pour 5km en speed. 35ème avec 23 minutes. Et la première fille qui est arrivée, elle m´est passée devant pile dans la derniere ligne droite arrrgh ! Bien content quand même… Bon et puis après, ca va être la découverte des sports extrêmes mais ca c´est autre chose … !! (A voir dans les autres articles )

Article #2 : Soirée Intercambios
             Un gars 

Le début du semestre commence avec un premier jour d´intercambios uniquement avec intégration bouffe jeux… J´ai bien aimé la dynamique du filet perso c´était bien drôle! Des étudiants du monde qui viennent profiter d´un semestre ou deux ici. La chance pour ceux qui en ont deux quand meme ! Et ca donne des soirées superbes. Baila toda la noche !

Dédicace à tous mes potes de : Mexico, Argentina, Alemania, Francia, Estados Unidos, Finlandia, Austria, China, Colombia, Chile …. ! Soirées mémorables…

Article #3

MX (3): Premier Campamento, Gotcha et Grito à Tapalpa
             Un gars 

Le grito, c´est la fête de l´indépendance au Mexique. Dans la nuit du 15 septembre, tous les Mexicains sortent dans la rue et crient ¡ VIVA MÉXICO !. Ce week end, je vais à Tapalpa, petit village à 1h30 de GDL, pour faire un essai de mon futur taff dans un campamento. Pour la première, il s´agit d´organiser le plus grand tournoi de Gotcha (paint ball) du pays : le Día M avec pleins de gens qui viennent de Sinaloa, Mexico DF, Sonora, Monterrey, des USA aussi,  ca rassemble tous les passionés !

Deux équipes, à 120 contre 120 à se foutre sur la gueule avec des billes de peinture. Ambiance Army !! Essai transformé, je reviendrai bosser dans quelques semaines, avec un autre style ce sera avec des enfants. On verra ce que ca donne.


Et le soir du 15 on va au centre ville de Tapalpa avec Beto, sa copine, Rey mon coloc et pleins d autres.

Tapalpa, c´est le lieu de rendez vous de pas mal d´étudiants de GDL. Les rues sont pleines à craquer. Ambiance de ouf  à 8 heures du soir déjà !!! On rencontre des francais de Ciudad Guzman et, complètement par hasard, un mexicain qui est venu dans mon village en France (Lamothe Capdeville oui oui!). Les mariachis jouent de la guitare en essayant de crier plus fort que la foule ! Tout le monde chante et danse !


A 5 heures du mat, on sort de Tapalpa pour aller dormir dans une maison abandonnée….et hantée ! On a vait bien pris soin de casser les barbelets dans l apres midi pour y rentrer tranquille. (Les photos arrivent bientot )

                            > Aux Piedrotas de Tapalpa, des pierres mystérieuses dont on ignore la provenance !

Week end de ouf. VIVA MEXICO !!!

Article #4

MX(4) : Campamentos
             Un gars 

Le week end ! Oublions les ordis, MRP, flux logistiques, diagnostics et tout les tsouin tsouin, back to basics on va se changer les idées!! Je suis mes deux frérots collocs aux campamentos à Tapalpa. Là je serai payé cool ! Mais c´est pas mon premier but, j ´y vais d´abord pour me changer les idées et vivre un peu avec la nature et les frérots !!! Le staff est composé d´une équipe de 10 jeunes surmotivés pour faire passer un week end inoubliable à ces 40 pitchous d´une école de. Le principe du boulot en tant que membre du staff, c´est de coordonner les animations pour un groupe d´enfants. Au menu : escalade, rappel, jeux de pistes, commandos, randonnée et dynamiques…..! Du coup, je deviens moniteur d´escalade ! Avec l´équipe super sympa, des gosses terribles et une ambiance de ouf !

                      > Beto qui présente la dynamique du Titanic.

                      > La dynamique de la Toupie.

                      > Session recyclage de vieux journaux.

                      > Entre deux activités, on se repose.


                      > Leur apprendre à survivre : se faire le feu et se cuisiner sa propre tambouille

                      > Dynamique « Firma – Anti Firma »  dehors à minuit, Rooo les degats !! Et ils adorent ca !!

                      > Rando de 2heures, avant le dejeuner, juste pour les durcir un peu!

                      > Rappel, escalade, et…. instructor de tiro al arco !

                      > Session team Building et pistes commandos.

                      > La session de fin de campement : débriefing avec le jugement des « Mauvais caméléons »

                      > Pour être moniteur d´escalade, faut bien pratiquer un peu! Et pieds nus c´est plus fun ! (A la fin du campement)



On va animer la partie « Sports extremes » d´un campement de collège à la Primavera, où les enfants viennent à 200 environ !!! Ouais ca en fait du monde dans la brousse ! Vetus d un t shirt vert, le staff fixe les points d´escalade sur un pin, on monte 2 tiroliennes et 3 lignes de rappel. Et le but c´est gérer l´attraction pendant la journée. Premier jour : moniteur d´escalade avec Beto. Le soir, on fait des dynamiques autour d´un feu qui monte à trois metres de haut : On danse, on chante, guitare djembé jusqu a minuit !

                                      > El equipo Ameyalli

                                      > Instructores de escalada (Beto mi hermano y yo Memo Herdez 😉  )

                                      > On enlève le harnais, mais pas le pantalon mmouuuuaarrrf  la blague que tu sors 100 fois dans la journée et qui les fait tous marrer 😀

                                      > On dérange pas pendant le taff ! C est que j ai une vie entre les mains là !

                                      > On fixe les appliques contre un arbre, sensations garanties au sommet !
Avec Beto on invente un jeu tout simple mais ca va bien plaire aux enfants : Buenos niños Malos Niños ! Les mauvais enfants montent ma veste rouge en haut de l´arbre pour que le Mémo se les gèle dans les nuits (Sales gosses), les bons la descendent (Bons gosses !). Du coup les enfants viennent et reviennent sur l´activité ! Et ca donne un but aux enfants ca leur permet de vaincre le vertige.

Et le lendemain, moniteur de rappel sur une falaise de 15 mètres. Petite mais ca fout quand meme la trouille a certains ! Ils sont légers du coup on met les 8 en 3 frictions pour que ca descende plus vite.

                                      > Faut la jouer psychologue et rassurer les enfants avant la descente en rappel.

                                      > et puis ca descend nickel. Ils n ont plus le vertige maintenant !

                                      > Petite lecon de rappel avant de tout redémonter



Les campements, c´est sportif, musical, nature, c´est bien payé et on se marre bien. T´es avec les enfants, tu les accompagnes pour vaincre leur peur du vide, le vertige, tu trippes avec eux dans les dynamiques de groupes. Ils apprennent à avoir confiance en eux d une autre manière et à se débrouiller. Ca va faire des bons gars tout ca. Bon en tout cas le plus important c´est que ca me change les idées, c´est sur c´est pas la plage, c´est un peu rébarbatif au bout du 150ème pitchou auquel tu enfiles le harnais….. mais tu te sens bien loin du bled de 6 millions d habitants, vivre un peu de tout quoi !

Avec la team Ameyalli.

Article #5

MX(5) : Concert Manu Chao
             Un gars 


Wow Manu Chao passe dans l´Arena VFG de Guadalajara. A ne pas louper ! On y va avec les intercambios ! Le délire. Manu nous fait les grands classiques. Tout le monde est a fond sur Bienvenidos a Tijuana ! mais les chansons en francais n y manquent pas et on se dechaine ! (Plus de voix pendant les 3 jours qui suivent…. ) Plus de lunettes non plus car un type en train de slamer m est tombe dessus, et a pris les lunettes sous sa godasse. N empeche qu on s est vraiment éclatés! Demain matin, cours : aaarrrggH !

                 > Concert de folie

                

Avec les intercambios : Mexico, USA, Alemania, Francia, Finlandia !

Article #6

MX(6) : Week ends Septembre

             Un gars 

Ce soir on fête l´annif de Chuy. il a toujours le bleu sur le bras, dommage collatéral du dernier Gotcha oú je lui ai planté 3 balles au même endroit (dans le bras ) ! Bon c´est un Annif surprise bien fur, on se planque tous avant qu il arrive. Et ca a marché !



Semaine suivante.
             Un gars 

On va retrouver Chuy, Luis et Ramon dans leur village a Tepetates. On fait des tamales ( plats a base de maïs et de viande) et on cuisine 10 kilos de poisson pour toute la famille.

                  > Barbecue partie avec la famille de Chuy et les collocs

                  > Faire les tamales, avec Luis

                  > Chuy chef cuistot. 10 kilos de poisson au barbec, bon il y avait des restes mais on s est bien gavés !

Puis grosse session Gotcha ( paint ball ) a 3 contre 3. D abord on se le fait dans un chantier, entre les engins. Il fait trop chaud dans mon casque, allez je tente un assaut avec le soutien de Fer et Ramon. A 5 metres de Beto, il m´a pas vu putain ca va faire mal on est près là. Paff il me voit tout le monde tire dans tous les sens je me fais Beto mais Beto me fait Gotcha aussi : en pleine tete, la balle traverse le casque par les aérations. J ai les marques de sang sur la joue !!

                  > Les guerriers fous.

il nous reste plus beaucoup de balles, après manger on se refait une partie avec un demi chargeur chacun. On va dans un champ avec des herbes de 1 metre de haut. Là les balles doivent être efficaces. Dix minutes se passent, pas un tir, on fait attention au moindre mouvement. Trippant le Gotcha. Soudain ca y est l assaut est lancé.

                  > En jouant on a trouvé des citrouilles ! Photo avec la familia.

                  > De retour à GDL le dimanche soir, avec barbec flingues et compagnie dans le coffre du pick up!



Semaine suivante.
             Un gars 

Ce soir les deux équipes de foot de GDL se disputent un match mémorable : Chivas VS Atlas. Tous au stade, zut il est rempli, ok on va au bar alors. Ca chauffe dur entre les deux équipes, entre les supporters aussi ! On se fait la soirée avec Ernesto & Edgar, deux pur potes couchsurfing, et Jo & Lena, deux couchsurfers allemands. Soirée Couchsurfing quoi. Bon on a loupé la moitié du match, mais on a vu le but !

On continue la soirée sur la colline des Bugambilias.

                         > Vue de GDL depuis les Bugambilias. 6 millions d habitants c est sur que ca en fait des lumières dans la ville !

Selon le flic-gardien qui vient se pointer, on gueule un peu trop fort notre chanson de la soirée « Que te parece fine fine fine very very good very good very very very very goooood », chanson devenue hymne du couchsurfing a GDL. Du coup, on part se faire un after aux Américas.

                         > Bar Americas. Musique électro.

Puis un afterafter a 5 heures du matin à bouffer des tacos!

                         > 5 heures du mat : rien de tel qu´une double paire de tacos providencias…….mmh muy a gusto
En revenant à la maison, un autre flic nous arrête :
– Que están haciendo ?
– Volviendo a la casa, cenando tacos..
– A las 5 de la mañana, es cenar o desayunar ?
nous sort le flic sceptique

Jajajajaja. Et on repart tranquille et sans problème.

Au fait Chivas a gagné 1-0.

Article #spécial

MX(spécial) : Chronique sur le visa étudiant au Mexique

Cette page est vitale pour toi, futur intercambio au Mexique.

Compte rendu de l´expérience VISA. Chacun aura son expérience. Le but c´est de se préparer psychologiquement à l´heure mexicaine 😉

17 Janvier 2008 :

accepté en intercambio à l´ITESO de Guadalajara, au Mexique. J´aurais besoin d´un visa étudiant pour le semestre. Je me renseigne et je vois qu´il faut aller a Paris en personne déposer le dossier finir les démarches et tout le tsouin tsouin si tu veux réaliser les démarches en France. Or Paris c´est loin, et je ne vais pas y aller juste pour ca. Donc rechercher d´autres solutions. (Au passage c´est aussi le jour où je l´ai annoncé à Gaela au cinéma pendant le film Into the Wild !!!! )

18 Janvier 2008 :

Ce que je veux faire n est pas expliqué sur le site. Petit mail au consulat du Mexique, pour leur demander quelles sont les démarches si je veux entrer au Mexique avec mon visa touristique puis le changer en étudiant, une fois au Mexique.

25 Janvier 2008 :

Réponse ! On me renvoit un lien internet qui soi disant m explique tout. C est la page que j avais consulté le 17 janvier 2008… merci.

30 Janvier 2008 :

J appelle en personne le consulat. On me répond que oui c´est possible, je peux rentrer en touriste et faire les démarches d´étudiant. Parfait.

26 Juin 2008 :

Tampon du visa touristique Mexique sur mon passeport !

14 Aout 2008 :

Début des cours. L´avocat de l´école vient en appui aux étudiants dans leurs démarches de visa. Parfait ! Il faudra payer 400 pesos a la banque, (+ 600 pesos pour moi puisque je suis rentré en touriste.) Remplissage de papiers et prise de connaissance des documents à joindre (dans la semaine car c´est très urgent).

19 Aout 2008 :

Je ramène tous les papiers que l´on m´a demandé en mains propres à l´avocat (dans un beau dossier en pluch) :

  • copie de l´acceptation et de l´accord d´echange universitaire entre les deux Ecoles

  • justificatif de paiement des 1000 pesos à la banque

  • justificatif de solvabilité économique de la banque

  • photos d´identité de studio à plus de 100 pesos (sachant que j´ai dû les refaire car le premier studio était soi disant pas accrédité)

01 Septembre 2008 :

Les réponses devaient soi disant (« Se supone que ») 15 jours après. J´envoie un mail à l´avocat. Il me faut maintenant un justificatif de domicile.

02 Septembre 2008 :

Le justificatif de domicile est envoyé par mail.

03 Septembre 2008 :

Non ca va pas, il ne peut pas l imprimer. Tres bien.

04 Septembre 2008 :

Je lui apporte le document imprimé.

15 Septembre 2008 :

Jour de l´indépendance de Mexico, ca n a rien a voir mais je le mets quand même.

15 Octobre 2008 :

petit mail pour avoir des news.. (et annif de ma soeur    ca va Parigotte ?)

17 Octobre 2008 :

réponse (ouraaaah !), comme quoi le dossier suit bien et on va me mettre en contact avec le bureau de l´immigration et le type qui suit mon dossier.

01 Novembre 2008 :

Yaxal, de l´information migratoire m envoit un mail et me demande des documents afin de valider la demande de visa. ( heiiin, mais c´était pas déjà fait ? )

05 Novembre 2008 :

Yaxal est cool, il a fini ses études, ancien de l´iteso et il vient chez nous pour faire les derniers papiers, et me rend mon passeport. !

30 Novembre 2008 :

après quelques mails, Yaxal passe dans mon bureau a l´iteso afin de me faire signer un nouveau papier (déclaration de délégation des pouvouirs blabblabal ) et me reprend mon passeport

30 Novembre 2008 :

« Ton visa sera prêt dans moins de 15 jours » ( oui, il y a intérêt car dans  moins de 15 jours je pars ! )

5 Décembre 2008 : 

Ca y est, j ai mon visa ! Une semaine avant de partir ;

Voila, donc c´est sur que je m en serai épargné si j avais commencé les démarches en France, mais aller a Paris pour ca ca aurait été aussi galère et plus cher.

Article #7

MX(7) : Día de muertos

ur cette fête unique, on va se faire un road-trip avec les potes couchsurfing Neto&Edgar, et Jo un étudiant allemand… Puis avec une auto-stoppeuse en plus. La bagnole est remplie.

Sur le chemin on s arrete dans un pueblo pour s empiffrer de tacos : on demande combien de temps pour Patzcuaro : on a droit à « 1h », « 5h », « un día » « 3h30 » !!! Dans le meme village ! Tout est relatif, le temps surtout au Mexique !!

Jusqu´au lac de Patzcuaro dans le Michoacan, le berceau de l´événement. . Dans la pure tradition des indiens Purépechas du Michoacan, les morts reviennent dans la nuit. Les familles les accueillent en décorant les tombes de fleurs et de centaines de chandelles. Puis elles passent la nuit dans le cimetière avec eux. Nous on vient voir et découvrir comment ca se passe. On va pas dormir on reste dans les cimetières toute la nuit ! A chanter danser manger discuter avec les familles. Ce soir là on est dans tout sauf un cimetière!

La Couchsurfing team de Guadalajara

Avec un enfant déguisé qui nous fera le baile de los viejitos, tradition purement purépecha

En haut de la Tour de Janitzio

Tzintzuntzan : 3 heures du matin, le cimetière sera orné de milliers de fleurs.

Et c´est joli

Ce jour là on est un peu morts vivants nous aussi

On avait dit qu´on ne dormirait pas cette nuit là : bon rien n´empêche de dormir dans la journée Edgar !

Article #8

MX(8) : Manzanillo / Barra de Navidad / Boca de iguana

Fin de semana en road trip playa avec Amber (US) Michael (US) Julie (Fr) Ana María (Arg.) Alex (Fr) et Eric (Mx) !!! Direction sud ouest de Guada pour aller sur les playas de Manzanillo y Barra de Navidad. Vendredi soir, notre van se pose à Manzanillo. On est seuls sur la plage, les étoiles commencent à se montrer et nous à se mouiller !

Le lendemain, on se réveille vite avant midi pour lacher l´appart dans les règles de l´art…Puis direction playa bien fur !!! Eric va venir en camión depuis Guadalajara, on va sur une autre plage, tranquille. Journée playa otra vez. Avec partie de foot avec les filles, volley, et gym !

Putain Alex niveau salto on y est presque ! Derrière la plage, la lagune est gorgée de crocodiles. On s´approche à un metre d´eux. Ana Maria reste derriere hehe mais y en autant !! Y en a de vraiments balezes, tu peux leur filer a bouffer comme tu veux. Faut faire gaffe quand meme y a un gosse qui s´est fait croquer l´année dernière. Le soleil se couche quand on part direction Playa Boca de Iguana. « On prend le chemin ou la route pour y aller ? » Le chemin est bordé de lagunes ca sent le croco ici! Au fond de Boca de Iguana, le campemento est ultra cher : 110 pesos par personne ! Avec pas grand chose en plus. Bon du coup on fait le tour des environs pour voir s´il n y a pas moyen de se le faire en sauvage… On marche de nuit pres d une lagune : soudain un bruit, l eau bouge…  Julie est terrorisée Aaaaah ca bouge, mais non c est un oiseau qui sort de l´eau! Bon on revient vite. Quand on revient, on pointe la lampe sur le panneau qu on avait pas vu : « Peligro Cocodrillos ». Oups !Alex devait retrouver Abril et ses potes de l ITESO par ici. On la retrouve completement par hasard (en fait on la suivait sur le chemin avec le van…) Du coup, on les rejoint à leur campamento, beaucoup + fun fiesta et moins cher ! On est partis à 7, on se retrouve 30 sur la plage. Plantage de tante, accrochage de hamac, allumage de feu et on fait la teuf sur la playa toute la nuit ! A coté des types jouent de la guitare. On se fait un karaoke en plein air…

Bon le plan à la base c´était d´aller Puerto Vallarta demain. Tu parles on est trop bien ici on va rester oui ! La plage, les potes, le filet de volley, le feu, la musique…! Avec Michael et Alex, on fait les sauvages: on prépare les armes pour pêcher à la Into the wild : 2 harpons faits avec une feuille de palmier. On aura rien pêché. On coupe le bois avec les moyens du bord. On prépare le feu, les filles elles, la bouffe. Quand elles arrivent les braises sont nikels pour les quesadillas.

Les meilleures quesadillas qu´on ait jamais mangées !!!! On aura bien mérité le dessert Bonbones. La nuit,  c´est fiesta autour du feu, tranquille, guitare, cotorrear avec les potes mexicains…« Eso es la vida ! »

Vivre toute sa vie comme ca !!! Pinche fin de semana, locura total !

                    > Avec la banda : Erick. Michael, Julie, Ana Maria y Alex!

Article #9
MX(9) : El diente
Là on se rapproche des exams pour tout le monde, et dur dur de bouger loin! Le campemento est a Tapalpa, c est sur ca serait enorme d en faire un de plus mais ils partent le vendredi a midi, et le vendredi a midi, je suis encore en entreprise a vendre mon projet hehe, je taff comme un acharné jusqu a 21h. Alex par mail motive pour une soirée Barra Libre…(le premier de ma vie en fait) Oui je le mérite bien j ai bossé comme un ouf toute la semaine! Yosbad a les invitations, Ana Maria vient avec nous, Alex ramene son van Chevrolet (le suburbaR hey hey !).A 5 heures du mat, on va diner, ou déjeuner, enfin peu importe. on se fait les meilleurs Tacos arabes de Guadalajara.
« Que tipo de chile es este ?  »
« Es un habanero, es el mas picoso »

Gros défi avec Alex. Bouffer les pires piments du monde !

Waaaaaaaaaaaaaahhhhouuuuuuuuuuuuuuuuuuuu!

On l ´aura mérité : tacos offerts par le chef quand on passera devant la tienda !!! Mais rien que d y repenser j ai la langue qui pique! Heureusement pour moi que c est que la langue hein Alex!

Samedi, c est journee travail, je m avance a fond… pinche tarea. Mais demain ce sera descanso total au Diente !! On se fait un groupe : Michael, Ana Maria, Alex y yo pour aller escalader au Diente.. Wow frissons garantis !!! On se fait d abord une paroi 5.9 pour commencer. En plus tout est naturel ici ca donne des envies de se faire un campement! Te pourquoi pas la semaine prochaine ? puis on change de paroi pour se faire une paroi inclinée dans le sens sportif aaaargh ! Mucho esfuerzo !! Une 5.11 qui nous fait repousser les limites ! Mais ca vaut le coup ! Quel bonheur waouw ! On remet ca !?


********************************************************************************************************
********************************************************************************************************

Semaine suivante. On revient au Diente avec Alex et Mickael, Là bas on retrouve les Kadors de l´escalade : Jorge, Beto, Cesar… et Beto mi hermano qui nous rejoint ! On s´attaque à des parois niveau 9 pour s´échauffer, arrrgh la paroi est froide, et ca brule les doigts tu m´étonnes que personne ne l´avait prise cette route!

(INSERER PHOTOS ALEX MIKY BETO YO)

On va ensuite tout au fond du parc, o}u des murs de niveau 10, 11 et meme des 12 se présentent! Michael s´y attaque. Avec Beto, on monte une 10 super sympa. Ma préférée vraiment ! Avec les conseils de Beto et des pros on se perfectionne, et du coup on grimpe des parois de plus en plus difficiles et on profite plus. Le corps toujours contre la paroi, les pieds prennent bien le poids du corps, pour pas fatiguer les muscles des bras. Du coup ca se sent qu on se fatigue moins. J arrive en haut de la paroi et même pas fatigué !

( INSERER PHOTO )

En fin de journée, on revient sur la Roche du Diente pour escalader la Gran Ilusion. Comme dit Beto, està es muy divertido ! Alex se lance à installer la corde. Waouh ca gère ! Quelques dérapages certes mais mémorable !!! Puis Jorge l´installe jusqu´au bout. Je me lance à la faire aussi : repoussage de limites pour les Frenchies aujourd´hui !

Avec Alex et Michael on est raides. Maintenant on a des devoirs à terminer beurk.

La gran ilusión :

Sur la grosse difficulté de cette route, échec la première fois, mais les mains s´accrochent.

La deuxème fois ca passe ! Le reste c´est du gateau !
Commentaire de Alex sur la même photo Facebook :
 » On dirait une fourmi sur un grain de maïs !  »

Article #10

MX(10) : Lucha libre

La lucha libre, c´est un sport, connu aussi sous le nom de catch. Au Mexique, c´est vraiment dans les moeurs. Et meme si les lutteurs masqués se tapent dessus pour de faux, c est vraiment spectaculaire ET on se fend la gueule toute la soirée.

Parfois, le match il se fait dans les tribunes : ca gueule dans tous les sens, ils suffit qu´un type sorte une connerie pour que tout le monde la répète trente fois! Ca va aux filles (Vuelta Vuelta !! ou plus fin : Coqueta coqueta enseñanos las tetas, ou dans le meme genre : Que brinquen que brinquen !!! ), aux lutteurs (El de rojo es puto ! ) ou encore entre publics (Los de a bajo los de a bajo, chingan a su madre ! ). Manu a droit a un : guerrito guerrito, a ti te gusta el pito ! et j ai eu droit par les filles de derriere : Guerro guerro enseñanos las pompas avec tout le monde qui reprend en coeur! Pendant ce temps, deux types s acharnent,  se lancent l un sur l autre, se jettent en  l air pour retomber sur le type masqué par terre. Et on se marre bien.

Mistico est de retour dans l´arène! Avec Yosbad on se rapproche du ring ! Il va bientot arriver ! Mistico est toujours masqué: Mistico est le meilleur des lutteurs du Mexique et le plus populaire. D abord orphelin, il a été élevé par un curé puis s´est mis à lutter. On est tous pres du ring pour l acclamer ! ils luttent comme ils pourraient faire de la GRS : saltoavant , salto arriere, rondade flip, impressionnants ces types ! et toujours pour retomber sur la tronche de l´ennemi ! A la fin du match, Je tends la main comme un fan : aaaaaaarrrggh enorme, poignées de main avec Mistico !!!!!!! AaaAAAH ! Ben si c´est ca je me la laverai po !


Le Mistico, THE MIsticoooooooo !

Les luchadores en french touch !!!!

Article #11

MX(11) : Investigation de process.

  • Taff : news

Bon le semestre voit la fin s´approcher. L´entreprise a évolué en 4 mois comme jamais, on implante les systèmes, crée un MRP, les manuels, les process, les indicateurs de perf, refait une étude de marché, optimise les flux, fait des capacitations au personnel chaque semaine. Le document de la thèse avance aussi. L´avantage de l´avoir fait au fure et a mesure c´est qu´on peut respirer un peu et se concentrer sur la finalité du projet. La boite à outils a la structure, la boite, et un modèle d´outil dedans.

Et mon unique cours m a bien permis de faire le lien avec le projet de consulting. Changement dans les organisations : oui ca, l´orga a changé. A la fin ca se rapprochait plus de la psycho que de l´admin, c´est une matière transversale et ca vaut bien le coup.

A part de tous ces projets, avec l´équipe des ingés industriels, on est allés analyser les process d´une industrie sur le terrain pendant une journée.

  • Analyse de process industriel 

Le terrain : Arandas, dans les Altos, a 2h de GDL.

L´industrie : Tequila Cazadores !

Les produits en processus sont :

– la tequila blanca, qui s´embouteille sans se reposer

– la tequila reposada : qui va rester un mois en tonneau avant la mise en bouteille

– la tequila añejo : plus ancienne, avec un temps de repos supérieur à l´année

Il s´agit d´une distillerie, filiale de Bacardi, qui emploie plus de 100 personnes. Bon du coup j´en profite pour vous faire le topo (pour voir si j ai bien retenu le process hehehe) sur la fabrication de la Tequila. Ca vous dit ? Ouéééé.

                                 > Les ingés indus de l´ITESO !!

  • Le process de la tequila

1. Préparation du jus

C´est l´agave, sorte de cactus pointu en fleur, qui est le fruit de la tequila. Après la récolte, on sort le coeur de l´agave, et on met les branches dans un autoclave (four) avec pression pendant 24 heures.

Il en sort une pate sucrée, faite de fibres, broyée afin d´avoir le jus. Pour le moment, le produit est très sucré et contient. Puis on mouds le fruit avant de le diffuser : il en sort un liquide uniforme à 80°C de température.

2. Fermentation

Le liquide passe dans des tanks en acier inoxydable de 30 000 litres chacun (mmh un bon bain !). Ici on va y ajouter les levures qui ont pour fonction de transformer les jus d´agaves en alcool. On laisse le jus fermenter pendant 8 jours, et là on mesure les taux de sucre, températures, pH, et tout et tout.

Seulement ici il y a une particularité: la symphonie numero 40 de Mozart s´entend dans tout le hangar. Normal ? oui. Pourquoi ? Parce que la musique fait partie du process. Hein ? Ben oui. Explique ? Mozart avait la particularité de « ressentir la musique » qu il composait au travers des harmoniques et des vibrations. Les chercheurs ont vu qu´un maman qui écoute du Mozart donnera à son bébé une certaine sensibilité à son ouie. Pour la levure c´est le meme principe, l´effet vibratoire est bénéfique pour la qualité de fermentation. Les molécules de la levure et de l agave s´agencent de manière harmonieuse et ainsi, donnent de la bonne tek´.

   3. Distillation

Ici, on opère une double distillation pour acquérir une tequila de haute qualité. On enlève ainsi les impuretés, mauvais alcools, bactéries… C´est ici qu´on va obtenir l´arôme. Cette étape dure un jour.

 4. Repos

Maintenant, on va laisser reposer la tequila pour avoir de la reposada, ou de la añejo. La blanca va direct a l embouteillage. On met ca dans des barriques en bois. La cave est belle : il y a 17000 tonneaux c´est beau 😉

5. Embouteillage

C´est l´ultime étape. Celle qui me plait bien (souvenirs de Lactalis-Nestlé !). On met ca en bouteille, puis les convoyeurs les amènent a la bouchonneuse, puis etiquetteuse, certifieuse, puis empaquetteuse.

Ellie nous guide et nous présente les process. On est tous très curieux et c´est très intéressant. Maintenant un peu de pratique avec le conseil de Ellie (qui n´a rien à voir avec les process indus., mais plutot orienté qualité).

  • Pratique : Comment déguster une bonne tequila (sans rester carpette) ?

[Conseil de Ellie]

« D´abord, respirer un bon coup et avaler un peu d´air, ensuite glisser le précieux jus d´agave dans le gosier. Ensuite, faire sortir l´air, auparavant dans les poumons, par la BOUCHE. Et non pas par le nez, ca monte plus vite à la tête et du coup, le goût est moins sensible.« 

                                 > Avec Diego le barman et Ellie notre guide de la journée.

                                 > Analyse de process dégusataion, derrière le bar avec l´équipe. Tequila ?!!

Et voilà, on retourne maintenant. Les Altos c´est resplendissant : il y a un petit air de France (de la campagne) avec ces vaches Charolaises et  Normandes qui broutent au bord des routes.

Article #12

MX(12) : Últimos díassss

L’un des derniers posts avant de passer à l´aventure canadienne ! Passer de 27 °C à -27°C ca va donner.
Chronique d´une fin de semestre de ouf, avec beaucoup de taff (tareas finales y presentaciones aaaragh !), pas mal de teuff, et peu dormi ! Tres tes peu dormi. La c est clair faut en profiter a fond. Meme pas fatigue !!!!!!

Ca commence jeudi soir avec la despedida oficial. Je sors du boulot il est 8 h du soir. Les presentations sont ok a 100%, il ne restera plus qu’ a presenter hehe. Ca sera pour mercredi prochain.

Jeudi soir. Avec Alex on sort tellement tard du taff qu’on arrive au Citrus Bar quand tout le monde est pret a partir. N’empeche que ca bouge pas, on est les premiers a partir avec le Suburbar plein ! Alexa, Chelsea, Johanna viennent avec nous. Direction Puerta de Hierro pour l’ ICE Cluuuuub !! Que pinche frio ! Il fait moins 15 a l’interieur. Bon y a pas grand monde, c’ est tout petit en fait, la musique est pas assez forte, mais le fait d’ y aller avec 40 intercambios c’est enorme.!!! Puis quand on est bien geles, on se barre au Bali bar.Et puis bon ca fait parti des traditions maintenant : apres le bali bar, c’est rendez vous aux …. Tacos Arabes !!!!! Les meilleurs meilleurs tacos de GDL by night !!!!


Putain quelle equipe quand meme !

Puis au Bali


Vendredi matin : enfin !!! Je vais a l’INM Instituto Nacional de migracion pour recuperer : mon passeport, mon visa, avec un tampon et un autographe ! On etait 4 en attente : Chelsea, Alexa (US), Johanna (Suede) et moi (Fr…). Yaxal passe nous chercher. On attend des heures pour ce foutu tampon, et encore ils ont reussi a se gourer pour Johanna elle devra attendre encore plus. C’est qu’ on doit partir nous!
On est enfin en regles, a 5 jours du depart…

Vendredi soir, a La Folie. C’est l’ annif de Grecia, y a plein d’ intercambios qui sont deja partis. On en profite a fond quand meme. On passe la grosse partie de la soiree avec les Dj, a parler avec eux… et a faire les ambiances lumieres yeah:

Samedi avec Yosbad Ana Michael Alex a La Barca. Roadtrip pour passer le Lago de Chapala puis Ocotlan, puis encore un bout de route pour La Barca. Ici, un pote a lui fete son annif et nous invite !!! Wow les annifs a la mexicaine ca le fait. On commence la fete a 6 heures du soir, des tacos delicieux, un pote qui s occupe des cocktails, un autre sur les platines, un autre qui fait les tacos; Puis vers minuit on va a la fete du village, où la place principale est remplie de monde. Ca danse la banda avec tous ces petits groupes a chaque coin de rue !!! Ca c est le vrai Mexique, la fete a l etat pur. C est le Mexique qui te prend au coeur !!!!

On revient le dimanche apres midi, cq fait ed lq route quand meme; puis dimanche soir, on se retrouve qvec tous es potes couchsurfers chez Ernesto et Edgar.

Lundi, mardi c est grosse session taff et revision de tous les points avant les presentations finales. Et mercredi c est presentation finale des projets aupres des organismes gouvernementaux. JP m a prete son costard, c est classe; tout le monde est classe. La presentation se passe tres bien, c est un grand moment pour tout le monde.

Tableau de bord MX

Petit topo et info intéressantes pour se préparer :

Conversion Euro – Peso Mexicain

http://fr.finance.yahoo.com/convertisseur/convert?amt=1&from=EUR&to=MXN&submit=Convertir

Avions

Aller retour : Toulouse Amsterdam Guadalajara – GDL AMS TLS >>> 800 euros peuchère !

Si t´es dans le cas de : « No tengo dineeeeero »

Bourse du crous : www.crous.fr

Bourse de mobilité internationale : demande à ton école ou a ta région.

VISA

www.sre.gob.mx/francia/etud.htm

Premiers jours (oú se loger ?)

Chez un couchsurfeur bien sûrrrr!

www.couchsurfing.com

Oú trouver son squatt ?

www.compartodepa.com

Ou sinon les journaux : el Informador, el Mural.

OU tu passes dans les rues et tu demandes aux gens

Banques

HSBC : t en as partout

Scotia Bank : en partenariat avec la BNP pour ne pas avoir à payer de commission quand tu retires.

Banamex, Bancomer, Santander, …..

Budget

Loyer : 1600 $/mois

Bouffe : 3000 $/mois (carnivore et gros mangeur oblige….), incluant le repas du midi dans le campus a 37$.

Transport :  Transvales a Guadalajara pour prendre le bus : 2$50

                     Ride (auto stop ): 0 $ hehehehe

                     Vélo : au mercado Baratillo, t en as pour 400$

                    

Autres renseignements ? Inscris un commentaire t auras une réponse tant que tout est frais !

D´ailleurs, si cette page t´inspires l´inutilité et le matérialisme le plus profonds, commente aussi !
mail :

souperguigui@hotmail.com

L’envol

Demain, choc thermique.
Me lever sous le soleil de Guadalajara, et m´endormir dans la neige de Montreal.
Passage de +27°C à -27°C.
Ou passer du chile habanero à l´eskimo glacé !!!!!!!!!
Même pas froid !!!!!!!!!!!!!!!!

Pour retrouver Gaela, partager et se découvrir après un semestre en parallèle!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Vivre à fond l experience!!!!!

Les chemins se retrouvent !

ExpeStudies Partie 2 : (1 fille) Mon Canada

           Une fille
CA (1) : Mon Canada !
.
     … En stage au Canada !
Saluuuut tout le monde, c’est parti ! Je pars pour Montreal, au Canada, dans la région de Québec. Tout d’abord pour effectuer mon stage de fin d’études, et aussi pour découvrir une nouvelle culture, partager, rigoler et profiter de la vie !!! Tout s’est passé très vite, l’offre de stage trouvée sur internet, la lettre de motivation avec le cv, puis le coup de téléphone magique pour réaliser mon stage. Du coup, ça facilite les démarches de visa. Le Canada c’est un rêve qui se réalise, une grande opportunité aussi. Et Montreal ça semble très beau comme ville, cosmopolite, et plein de choses à faire là bas.
                             
                                                     > Montreal !
         La ville
Montreal, c´est la ville la plus peuplée de la région Québec, et deuxième ville du Canada après Toronto, avec deux millions d´habitants environ. C´est un centre majeur de commerce, d´industrie, d affaires internationales, mais aussi de culture. La ville accueille plein de festivals au long de l´année : Juste pour rire, Jazz, Lumière, ……
On n´en dit pas plus pour le moment, je vais voir tout ca tres vite !! La vie là bas est remplie de surprises.
         Le trip
Dans quelques heures je pars pour l´Amérique !!! Seule avec :  le sac à dos et un contact pour le stage. J’ai aussi un contact pour couchsurfer. Partir seule loin comme ça, c’est aussi une première.
Je m’envole déjà…
Article #2
CA (2) : Premier jour Montreal Nord
          Une fille

Montreal Nord : Commencer par faire mes marques ici, en découvrant les environs…. Et quels environs ! Il est 8h30, je vais au jardin botanique (Il fait -7°C). Les ecureuils se montrent, ils s´approchent !!!… Le stade est unique. Y a pas foule, c´est tranquille ! Seule, je demande au seul type (un chinois) de la place de me prendre en photo…  Puis direction le Biodome : les rencontres avec la nature et les especes animales me rappellent le Mexique et le Guate, mais avec des pingouins cette fois ci !… Je repars vers le metro PIE IX. Là, une foule de gens surexcités est prete à supporter son équipe de hockey sur glace : Les Canadiens de Montreal ! Oui le hockey est LE sport ici !!!! Je me perds dans la foule, et me fonds dans l´ambiance !!! Ma batterie d appareil est à plat, peu importe c est l ambiance qui compte. Et en plus, on gagne !!!! C´est la folie dans la rue !!!

Au jardin botanique, des  »scrat » curieux, viennent me sentir la main…

L entree du jardin botanique, le temps magnifique fait oublier les – 7°C !!!

Le Stade olympique

Devant le Stade

Le Stade est immense…

Le froid est la, les pingouins aussi !!!

Et puis rien de tel q’une bonne biere pour se rechauffer…

 

Article #3

CA (3) : Boule de Neige et compagnie

              Une fille

Quelle bonne surprise ce matin en me levant, 5 cm de neige, vive les glissades en chemin, et les camions / bus qui m eclaboussent sur tous le corps…

La neige

De la fenetre de ma chambre

Du coup, il fait chaud aujourd hui (0-1 degres) hehehe

Allez c est parti pour ma journee de travail, et tout ca avec l accent frainchmaint 😉 !

 

Article #4

CA (4) : Laval

Ca y est c’ est la fin de la semaine. En route pour un bon week end par ici. La neige est encore la, le soleil est de la partie, je pars vers Laval… On est toujours sur l ile de Montreal. Pour se réchauffer le soir, un souper de noel au Vogue m attend avec Genevieve. Toute la soirée ca danse ! tellement la musique est  »fun » des années 80 et québécoise…

Ma rue Bellevois…

Ballade a Laval, je laisse mes traces dans la poudreuse

Puis ici, on se fait des parties de luges pour le fun !!!

Yahouuuuuu…

Souper de noel au Vogue, tenue de soirée exigée !

Toute la nuit sur la piste ! … Vive la bonne musique des années 80 et québécoise. On s arrete pas de danser !!!

 

Article #5

CA (5) : Mont Royal

Aujourd hui, le soleil m amene vers Mont Royal, ou je rencontrerai des ecureuils, une free patinoire ouuuu ca promet, une belle vue au choix côté  »building » , stade olympique, ou de l´autre coté l´aventure qui m appelle…

Il y en a pour tous les gouts… Allez on y va

Les écureuils, curieux viennent me sentir la main… Belles rencontres avec la nature!

Hey Maman, tu ne m´avais pas dit…

Depuis le parc Mont Royal

C’est immense…

L entrée du Parc Mont Royal

Patinoire assurée, toujours prévoir ses patins sur soi ici…

Coté plus apaisant de la ville

Le fameux Stade, toujours la, je reste la pendant des heures…

Partout ou l on va, on aperçoit toujours le stade olympique.

 

 

Article #6

CA (6) : Centre-Ville Montreal

Allez c’est parti, je prends le métro direction centre-ville, tout est gigantesque, des rues interminables, c’est le business ici.


Dans les sous-sol du métro


On a de la concurrence mon Mémo !!!


Premier aperçu en sortant du métro Berri-Uqam


L’ Eglise unies Saint James


Aaaaah « La Baie », pour plus de renseignement demander « Melman »


La Cathédrale Christ Church


C’est sur le sapin parait tout petit du coup !


A l intérieur comme à l extérieur, le soir c’ est féerique…

 

Article #7

CA (7) Vieux Port

Pour changer de décor, je me rends vers le Vieux Port ou tout est plus paisible, reposant, avec des Eglises qui m’offrent des chants de chorales chaleureux à l’approche de Noël.


Sortie du métro Place-d’Armes


Basilique Notre-Dame de Montréal


Le Vieux Port


Sur les quais du Vieux Port


Marché Bonsecours avec le Cabaret du Roy-Restaurant


Vue du Vieux Port


La balade du Vieux Port


Ah tiens, un bateau qui s aventure, le fleuve St Laurent commence a former des blocs de glace.
C’est bon signe, on va bientôt pouvoir y patiner dessus…


Il est 15h55, j’entends une chorale chanter, c’est l heure de la messe, tout le monde chante, applaudit, prie…
La joie est parmi nous tous.

Nouvelle semaine !

Ce matin, je commence une nouvelle semaine, avec – 20 degrès au soleil.
Les québécois disent : « ça va se réchauffer dans l après midi, soit – 11 degrès…
Il fait frêt ici !!!