ExpeStudies Partie 3 : Voyages en parallèle, puis ………..

…. puis les chemins se retrouvent ! Pour vivre, partager et découvrir encore et encore !

Apres un semestre a 11000 kilomètres de distance et une bonne quarantaine de degrés d’écart, c’est le gros choc (thermique, spatio temporel, ;;;!!!!) !!!! Pas une minute à perdre ! On va se donner à fond TOGETHEEEEEER !!!!!!

`

`

24 premieres heures ensemble, et premier trip « a la mexicanaaaaa style !!!  » : Sauter dans un bus pour nous amener a 3h de Montreal, se perdre dans la ville, passer en un jour plus de temps dehors qu un quebecois en une semaine (moins 28 degrés !!!), passer la soirée en couchsurfing avec deux quebecois et deux americains…!!!

Article #2 : Expedition in Quebec

A peine levés, on saute dans le pick up de Pierre-Paul. Il nous emmène sur l’île d’Orléans. Ici, on a deux expériences à vivre au taquet.

Expédition dans les plaines et les forêts pendant une demi journée avec Fred. Il a son traîneau, on a le notre et 6 huskis attelés pour chacun. Fred nous enseigne la conduite du traîneau : faire accélérer les chiens, négocier les virages, négocier les bosses, freiner…  Au début, Noel, White, Neige, Torr et les autres sont sur excités; Ils narguent leur potes qui vont devoir rester ici. Et ils sont surmotivés. Ils commencent à tirer comme des malades. C’ est normal, c’ est l ‘émotion du premier quart d’ heure. Il va falloir tenir une demi journée comme ça les toutous ! On a besoin de s’ arrêter fréquemment, pour qu’ils prennent le temps de respirer et de repartir de plus belle. On sent la force quand même. Et puis ce n’ est pas mécanique; c’est vivant ce moyen de transport. Dans la forêt on rencontre des traces de chevreuils et de cervidés. La neige qui tombe de plus belle ne les a pas encore entièrement cachés, et on devine qu’ils sont passés il n’ y  a pas si longtemps.

Bill et Torr sont fatigués, on va les échanger avec deux chiens du traîneau de Fred. On prend un chien chacun par le harnais pour l’ accrocher à l’ autre traîneau. Ca redonne de l’ énergie à toute la meute. fred nous avertit sur une difficulté du parcours : un virage en descente à plus de 90 degrés. Il faudra que le pilote sorte ses pieds des patins du traîneau, coure sur deux mètres puis se remette sur le traîneau en se penchant dans le virage; Guigui tient les rennes, on s’ approche vite. Le traîneau monte dans l intérieur du virage, on n’ est que sur un patin ! Et on rectifie la trajectoire nickel. Good team work !!!

On sort de la forêt pour trouver des grandes plaines blanches de neige. On échange les postes. Je passe pilote et ça commence bien : on se traîne dans un mètre de neige vierge, les chiens y vont à fond malgré tout. En revenant les chiens font un caprice, nous on veut aller à droite. Eux veulent aller à gauche. Y a pas moyen là. Je prends les harnais de White et de Neige, en tête de meute, pour les emmener dans la bonne direction. Non mais ! C’ est un vrai sport d’ équipe, entre les consignes de pilotage, nos moteurs vivants et les encouragements à chaque instant. Expérience très forte, vivante !!

Gaia

Article #3 : G&G (3) : EXPedition in Quebec

Avant que la nuit tombe, on va démarrer les Ski Doo (Motos Neiges) et se lâcher dans la neige !! La machine, c’ est une Bombardier (évidemment!) 500 cc 2 temps qui envoie du feu quand on appuie sur la gachette. Premiers instants, premières grosses sensations au guidon, autant le pilote que la passagère (qui en plus fait son baptême de moto waoouh Gaiaaaaaaa !!).

On commence sur les pistes puis on va dans la poudreuse, neige vierge. Se rayer un chemin entre les pins.. Gaia veut piloter, on échange. Oh oui sensations fortes c’est sûr. On va pas y aller tout doux là ! Elle est aussi folle. Petite ligne droite sur piste, je jette un coup d oeil sur son cadran : 70 kmh. Une bosse : jump garanti Gaia tu gères ! On en profite à fond. Sur la plaine on plante les Skidoos dans un mètre de poudreuse. Remarque j ai fait mieux, on s était coincés dans un arbre juste avant avec moi ! Mathieu nous fait passer par des endroits techniques, puis rapides, puis poudreuse sentiers, plaines forêts on a droit à tout on se régale. Quand je reprend les commandes j’ai aussi une bosse à prendre. On saute !

Article #4 : G&G(4) Une journee a Montreal.
Prendre le bus 141 pour aller jusqu a Pie IX, pres du Stade Olympique. Dehors il neige ou il gèle, peu importe le soleil rayonne de bon matin.

Et puis le soir, après le taff, aller patiner en plein air sur les rives du Vieux Port, sous le regard des gratte ciels modernes et vieux monuments. On est à deux pas du fleuve, des monuments. Oui il n’ y avait pas de quoi mettre un toit sur cette patinoire féérique! En plein air total. Le soir, la sono est branchée et les spotlights colorent la glace et les lames de nos patins.

Jean nous montre la ville de nuit c’est magnifique. On se fend la gueule jusqu a minuit dans le Starbucks du coin. Le chocolat avec la chantilly et le caramel ça passe trop bien après une soirée en patins. Jean a un accent à couper au couteau c’ est excellent et il est adorable. « Le meilleur voyage, ce sera toujours le prochain ! 😉 »

Article 5 : G&G (5) : Juniors de Montreal – Rimouski

Le hockey est le sport-fierté des Canadiens, et les soirées montréalaises sont rythmées par les matchs entre les équipes mythiques : Canadiens de Montreal, Caroline, Toronto ….

Ce soir, les Canadiens jouent ! Et les Juniors aussi !!! Et nous on va aller encourager les futurs pros !!!

Juniors de Montreal – Oceanics de Rimouski !!!
On prend le metro direction Auditorium de Verdun. Dans le metro bondé, les montrealais sont aux couleurs de leur equipe. On arrive un peu avant le debut du match. La salle est remplie de supporters!
Pam ! Pam ! PAM ! Les Juniors entrainent leur precieux gardien, et quelques palets (ou encore : rondelles; disques, palettes) perdus ou bien déviés, viennent s’esclaffer contre le mur de plexiglass qui sépare l’arène des tribunes.

Le show a déja commencé! Y a la musique, l’ entrainement, les gosses qui courent partout, les poutines qui descendent dans les gosiers. Mr Peanut lance de la bouffe et des t shirt (Guigui en a chopé un yes !!!! accordé avec celui de Gaela en plus !! ). Un dernier passage de la niveleuse sur la glace et les lumières s’éteignent !! Place au match, aux shoots, aux bastons et au GAME !!!!!!!

D’entrée, c’est incroyable. Les Juniors sont sur motivés, ils ont plein d’énergie. Pas un temps mort, ca va dans tous les sens!! (Jean nous l avait bien dit : Si vous voulez avoir une formidable experience de hockey; c est les Juniors qu il faut aller voir !!! Ca loupe pas;) Ca bastonne d’entrée, un peu comme au rugby héhé finalement on a pas mal de points en communs avec ces caribous !Du jeu, du jeu, toujours du jeu. Le public est au taquet, on prend plaisir à encourager nos juniors de Montréal avec nos voisins de tribunes.

Le Game te tient en haleine jusqu au bout. Ca tombe bien, le public a plein d’ énergie et les Juniors sont infatigables. Ca va très vite. Essaie de suivre le palet des yeux héhé.

Quel bonheur de voir ces jeunes de 18 ans se donner. Dans quelques années, ils auront leur nom sur la liste des plus grandes équipes du monde !!

Notre équipe de Juniors de Montréal


Duel de remise en jeu


4 – 2    Quelle belle Game !!!!!!

On suit la foule  qui a jusqu’au métro. Les enfants crient de joie, les sourires se lisent sur chaque lèvre. Le retour à la maison est digne d’un retour de match glorieux des stadistes a Toulouse !!! Et en plus, les Canadiens de Montreal ont aussi gagné 4 a 1 !!!

 Memo

Article #6 : G&G (6) : La Binerie de Mont-Royal et restos

Repas de midi dans le resto du livre+film de Yves Beauchemin. L’action se deroule principalement dans ce resto de quartier populaire.

Notre action a nous, ca sera y manger ! Avec Luc.

On est tous assis comme devant un bar, le resto est tuot petit, et plein de gens. Tous les plats sont ecrits a la main sur cette vieille ardoise. On la parcourt pour se prendre une assiette quebecoise, un the, ainsi qu’ un pouding chomeur. Et comme dit la pancarte, toute la nourriture est garantie  »sans preservatifs » !

L’ambiance est super sympa et la nourriture tres (tres) riche !

Et on remettra même ça le soir avec cette fois ci toute l’équipe de travail de l’entreprise dans laquelle j’ai fais mon stage. A l’Académie de Montreal, restaurant italien français. Soirées fous rires et bonne bouffe comme on aime !

Article #7 : G&G (7) : Montreal trip

Nous grimpons à la Tour de Montreal, la plus haute tour inclinée du monde. Déjà depuis le funiculaire, la ville nous offre une vue superbe, qui ne va cesser de reculer l’horizon. Y aller le soir, c’est aussi l’occasion de découvrir la ville dans son coucher de soleil.


Quand on revient toucher le sol de la Terre, il fait nuit noire. Mais on se renvolerait presque !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s