Kirghiz en noir et blanc (12)

Photo coup de cœur : on est à 100 mètres de la ligne d’arrivée pour notre premier trek, et un petit garçon nous salue et veut nous serrer la main. Sa petite sœur est dans les bras de sa maman ! On lui a serré la paluche à elle aussi !

Un berger kirghiz.

Lors d’une chasse au lapin menée par des terriers kirghizes, le maître chien exhibe le frais cadavre. Les fils de Yazbeck sont fiers.

Les tiangas (terriers kirghiz) sont prêts pour un nouveau cobaye. Pauvres lapins !!!

Les enfants sont très tôt habitués à de tels crimes. Ils veulent aussi s’occuper des chiens chasseurs.

Le Koknoru : jeu kirghize par excellence. Après avoir fraîchement égorgé une chèvre, l’arbitre la lance au milieu du terrain et les cavaliers se disputent la « balle  » pour la mettre dans un panier . (ici on joue avec des ânes). Guigui va voir l’organisatrice : On peut jouer nous aussi ? « Bien sûr ! » Instant insolite avec nos potes trekkeurs. Ce jeu est à pleurer de rire et surtout à ne pas prendre au sérieux.

Difficile d’attraper la biquette quand elle est par terre. Il faut bien maitriser son bourrin ! On peut aussi l’arracher des mains de l’adversaire.

Instant de bonheur après avoir gagné les kirghizes au jeu de la « corde ».

Dans le carcan de ces jeux sanglants, Enylbeck l’accordéoniste reste stoïque.

Nous sommes invités dans une yourte en fin de journée. Un festin nous attend. On trinquera 7 vodkas dans la journée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s