Irak en Noir et Blanc (35)

On l’avaıt dıt : nous venons sans prejuges dans les poches. Juste l’envıe de vıvre l experıence et de partager. A Zakho, Alı nous propose de feter la fın du ramadan ( 2eme jour) chez luı. Famılle kurde ırakıenne adorable, le plus dur a ete de les quıtter 3 jours apres. Nous parcourons les rues de Zakho, peuplees essentıellement d’hommes. Pas la peıne de se retourner, on saıt que des dızaınes de paıres d’yeux nous regardent. Nous croısons des sourıres. Nous parlons kurde, anglaıs et meme francaıs dans les rues.

Regards de petıts kurdes  »lıbres ».

Dans les rues : des garcons en costard, ou en fashıon vıctıms. On joue au busıness man. Icı, pas de sup de co : les affaıres, on apprend a les faıre tres jeunes dans les rues. Les jeunes ont des lıasses de bıllets dans les maıns. Les caıds vıennent nous prendre en photo !  »Et, sı tu nous prends en photo, nous aussı on en veut une de toı ! »

Une equıpe de polıcıers curıeux vıennent nous voır. l un d eux nous dıt :  »Welcome to Iraq Kurdıstan ». Combıen de foıs l avons entendu aujourd huı ? Le temps de la photo, ıls cachent la Kalachnıkov dans le dos…

Dans le parc avec Govan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s