Diarios de Motocicleta – Nicaragua Panamericana

Versions : Espa̱ol РEnglish РFrancais.

🇪🇸 Después de 2horas de trámites a la migración y la aduana, ya estamos en Nicaragua ! Los 20 primeros son caóticos, solo una vía sin asfalto con obras y topes. Una vez que pasamos ese parte, la ruta nos encanta. Se adivinan los volcanes, las plantaciones de caña y frutas dejan buen olor en el aire. Hoy es domingo no hay nadie en la carretera. Es para nosotros ! Nos encanta la ruta y seguimos adelante. Algo más que nos sorprende : la gente nos saluda y sonreíe ! Un hombre en su caballo nos grita « Bienvenidos! ». Vamos a llegar de noche y quedarnos al sur del país, en un pueblo cerca de Rivas. Estamos en un lenguaje de tierra entre el Pacífico (ver fotos de San Juan del Sur) y… un lago de agua dulce, el lago de Ometepe. Javier nos aloja en su casa, encontramos su familia feliz y pasamos momentos inolvidables, riendo y hablando de las cosas que pasan por el Mundo. Javier nos enseña una excursión sorpresa, visitar el lago de Ometepe. (Video en siguientes artículos !)

🇬🇧 After 2 hours of paperwork, customs and migration, here we are in Nicaragua. The first 20km are chaotic, with only one way due to roadworks. After quitting the dust and the pot holes, the road go straight and at the horizon we can guess the volcanoes. The road is great, and another surprise, the people are amazingly welcoming! Hands raised, smiles. A horseman says Bienvenidos! We follow south up to The night to a small town near Rivas. We are on a slice of earth between the Pacific and a lake. This lake is going to surprise us (video coming soon). Javier with his lovely family hosts us and we are going to have great times together.


🇫🇷 Après deux heures de démarches administratives, migration douane et désintoxication, oui oui, nous découvrons enfin le Nicaragua. Les 20 premiers kilomètres sont chaotique, à partager une route d’une seule voie avec des travaux et des dos d’ânes tous les 500m. Nous sortons de cette enfer de poussière pour nous retrouver sur une route très agréable, droite, avec à l’horizon un volcan qui réveille quelques fumées. La route devient encore plus belle, d’autant plus que les gens sont très agréables : sourires, mains levées, un cavalier nous lance un Bienvenidos! Nous continuons vers le sud jusqu’au crépuscule pour rencontrer Javier et sa famille, près de Rivas, une ville située sur une langue de terre entre le Pacifique et le lac d’Ometepe qui va nous réserver de belles surprises (vidéo à venir!).

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s