Transhimalayenne – Tours de roues et détours

Elle se fond dans le paysage, elle fait 1 avec les routes indiennes, le pouls de son monocylindre pétaradant résonne autant dans les rues de Delhi que dans les campagnes du Kashmir… La Royal Enfield est la moto incontournable en Inde. Elle a tout gardé de son style d’après-guerre, avec sa bouille à phares et clignotants ronds, son kick et ses jantes à rayons. (Enfin presque, elle a dû se moderniser légèrement pour obéir aux réglementations : frein à disque avant, démarreur électrique, mais pas beaucoup plus.)

En même temps, dans la catégorie « gros cubes », à part les Royal Enfield, il n’y a pas trop le choix.. Et puis rien de mieux pour être en immersion totale avec les éléments. Le choix est fait : ce sera la Bullet 500 Classic.

elles sont partout!

Konchok organise des expéditions à moto dans la région, c’est un contact précieux à Leh, et même si nous voulons rouler seuls et sans guide, il nous aide à la préparation de la moto et des itinéraires, en fonction de l’état des routes et des conditions climatiques.

Notre Bullet noire connaît bien les routes du Ladakh avec ses 30000 km au compteur. Le porte bagages a été ajouté pour supporter les sacs, les outils et deux bidons d’essence.
Premiers tours de roue dans la ville, puis des détours. Adoptée !

A ce jour nous parcourons les routes du Kashmir avec la Royal Enfield. Prochains articles dédiés aux premières expéditions, à suivre!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s